L’ONCF a annoncé ce jeudi 28 mai la reprise progressive du trafic ferroviaire à partir du 1er juin.
(Signalé en Medias24.com)

À l’approche de la date d’assouplissement des conditions de quarantaine actuelles, le 10 juin, un communiqué de presse de l’ONCF a annoncé qu’il augmenterait, à partir du 1er juin, le nombre de trains-navettes rapides de 20 à 40 et qu’il rouvrirait les gares de Rabat-Agdal et Salé-Tabriquet.

La priorité actuelle de l’ONCF, selon une source autorisée, « est de renforcer le programme de l’axe ferroviaire Kenitra-Casablanca-El Jadida-Settat dédié aux déplacements ».

La reprise commencera par le renforcement de l’offre de train rapide.

« Sachant que nous avons constaté une augmentation de la demande, nous avons doublé le nombre de trains tout en respectant les règles de distance et le taux d’occupation qui ne doit pas dépasser 50 %.

« onc, sur l’axe Casablanca-Rabat, nous avions 12 trains qui sont allés à 24 et pour El Jadida-Settat, nous sommes passés de 8 à 16 trains, ce qui signifie qu’au total, l’offre est passée de 20 à 40 trains.

« En outre, toutes les gares marocaines ont été réaménagées avec la mise en œuvre de mesures de distanciation sociale par marquage à l’intérieur des gares ou sur les quais, sans parler de la disponibilité de gel hydroalcoolique partout, y compris dans les trains », a confirmé une source.

Interrogée sur la date de reprise du trafic des trains de ligne (Al Boraq et Atlas) qui sont à un arrêt complet, notre source affirme que tout est prêt mais que l’ONCF est suspendue avec la décision des pouvoirs publics.

L’ONCF est prête à reprendre le trafic ferroviaire en ligne.

« Nous ne savons toujours pas si le 10 juin correspondra à la reprise des connexions interurbaines, mais si c’est le cas, nous sommes prêts à répondre à la demande tout en respectant les règles de santé.